AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

☇ messages postés : 925
☇ age du perso : 23
☇ avatar : Harrysexystyles.
☇ à londres depuis le : 24/04/2012
MessageSujet: je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith   Jeu 30 Mai - 19:30




je t'aime ou pas ? merde.
Comment vous décrire Faith ? C’est un peu délicat. Elle est magnifique, froide mais gentille à la fois, et surtout déterminée. Et pourtant je suis sûre que sous son côté mystérieuse se cache une toute autre personne, et c’est peut-être ça qui m’attire chez elle. Elle me cache tant de choses, que j’ai juste envie de voir par moi-même ce que je peux encore découvrir. Depuis que je l’a connais, je me trouve différent. Avec elle je ne me comporte pas comme avec les autres. Je ressens des choses que je ne ressens pas habituellement. Je me suis toujours dis qu’il y n’y avait rien de spéciale bien sûre, mais nos folles conversations sur facebook m’ont permis d’ouvrir les yeux. Je ne crois toujours pas ceux en quoi je pense, mais il faut bien un jour ou l'autre, se rendre à l’évidence.
Pour être sûre de ces sentiments étranges, j’ai décidé d’aller la voir à son lieu de travail. Comment venir lui rendre visite sans qu’elle se doute de quoi que ce soit ? Oh mais quel con je suis. T’as le droit d’aller boire un café au Starbucks merde.

Samedi. Début d’après-midi. Casque sur les oreilles, main dans les boches, je sens les rayons du soleil se posés sur mon visage. Aucune brise à l’horizon ne souffle sur mes boucles. La chaleur me hante complètement. J’arrive devant le Starbuck coffee dans lequel travail la merveilleuse Faith. Je reste immobile devant la vitre, en me demandant encore si je fais bien de venir. C’est vrai quoi, cette fille est une vraie vipère quand elle s’y met. Mes pensées deviennent presque ridicules. Mon cœur se met à battre plus fort quand depuis l’extérieur, j’aperçois Faith servir un client. J’évite de me faire repérer et rentre dans le Starbucks. Par chance une table ronde est libre et je m’empresse d’aller la prendre avant que quelqu’un d’autre ne le face. J’enlève ma veste et mon casque et les posent sur le chaise-divan bizarre pour marquer mon territoire. Puis je cherche Faith du regard, en espérant qu’elle se retrouve seule et surtout pas derrière le comptoir avec un client. Manque de pot, la miss parle à un jeune homme, en tenant un plateau sur la pomme de sa main. Vu la situation le garçon l’a interpellé pour je ne sais quoi. Elle fronce les sourcils en le regardant. Bon assez discuter, assez penser, assez regarder, il est temps d’aller la voir tant qu’elle n’est pas derrière le comptoir à écrire le nom des clients sur les Cafés.

« …votre service ? Je sais pas, on pourrait se faire un truc ensemble. Je suis sûre que vous aimez vous amuser… » Mes yeux s’écarquillent. Il lui ferait pas du rentre dedans là ? Mais vous avez vu sa gueule ? On dirait que ce mec ne fait que ça ; "s’amuser". Je m'incruste alors sans gêne dans la conversation. « Euh désolé mon vieux, mais je voudrais parler à la jeune fille, alors tu vas t’amuser ailleurs ok ? Des gens qui adorent s’amuser y’en a pleins à la gare, c’est pas difficile à trouver. Merci bien. » Dis-je d’un mouvement de bras qui veut simplement dire dégage. Un regard noir et se branleur s’en va. « Si ce gars te plaisait, je suis vraiment désolé. Quoique tu peux encore le rattraper si tu veux… » Dis-je un léger sourire au visage. Dans le ton de ma voix on pouvait sentir que je n’avais pas du tout envie qu’elle le face, qu'elle le rattrape. « Euhm…Oui…euh…Salut pour commencer ! J’espère que tu vas un peu mieux que l’autre jour. Si jamais je suis assied là. » Dis-je en montrant ma place du doigt. « Tout ça pour dire que je préférerais être servie par la jolie Faith Di Constanzo que la blondasse qui à déjà tenter de me refiler son numéro. » Je lui jette un regard charmeur, même pas fait exprêt, réflexe professionnel! Toujours ce sourire coquin au visage, je retourne m’asseoir à ma place. Tout ça c’était rapide, inutile, mais pratique. Assied tranquil, je la fixe sans m’arrêter une seule seconde.

© charney


_____________
And if you, you want me too, let's make a move. So, tell me girl if everytime we touch, you get this kinda rush. Baby, say yeah, if you don't wanna take it slow and you just wanna take me home, Baby, say yeah and let me kiss you.


Dernière édition par Andrew J. Wilson le Dim 23 Juin - 11:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://university-of-arts.forum-gratuit.be

avatar

☇ messages postés : 580
☇ age du perso : 24
☇ avatar : SEL-APLUSBELLE. jeu de mots de fou rpz.
☇ à londres depuis le : 06/08/2012
MessageSujet: Re: je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith   Ven 31 Mai - 21:45

don't make me sad,
don't make me cry
sometimes I hate every single stupid word you say. sometimes I wanna slap you in your whole face. there's no one quite like you, you push all my buttons down. i know life would suck without you.


Pour un début d'après-midi, le Starbuck est plutôt calme. Une douce musique flotte dans l'air et quelques têtes connues sirotent leur breuvage assis à des tables dispersées un peu partout autour de moi. D'un pas lent et fatigué je me dirige vers le comptoir. Les pensées embrouillées. Les voix des gens se mélangent à la musique dans un brouillard de sons désagréables qui arrivent à mes tympans. J'ai l'impression de ne percevoir que des bouts de chaque conversation. Ils parlent trop fort. ''... genre le meuf t'sais elle me dit ça'' ''non mais t'inquiètes pas, c'était un connard de toute façon'' ''quoi? Tu déconnes? Nooooon, si?''
La voix d’un jeune homme me tire de ma rêverie, il me salue avant de dicter sa commande d'une voix grave presque rocailleuse. J'attrape distraitement un gobelet, hoche la tête suite à sa commande et penche la tête en attendant qu'il me donne son prénom. Il a un sourcil relevé. Il m'agace. Un bébé pleur dans le fond du magasin. Ma tête.
« ... Moi c'est Tom, j'vous ai jamais vue ici, vous êtes nouvelle? »
Je soupire, j'ai pas la tête à ça. Il peut se la garder sa tentative de drague version feux de l'amour. J'ai limite envie de rire, il me vouvoie.
Je me tourne, dos à lui, griffonne à la va-vite son prénom sur le gobelet avant de le poser à proximité de la machine à café. J'ai mal à la tête. Il aurait pu mieux choisir son jour.
« Non. » Sec et cassant. Va te faire.
Je me retourne, donne son café à Skye en lui lançant un regard exaspéré. Elle va comprendre, elle comprend toujours. Le mec reste là, en face de moi. J'ai envie de lui demander ce qu'il fout, pourquoi est-ce qu'il ne va pas emmerder quelqu'un d'autre? J'ai autre chose à faire que garder les p'tits gosses égarés, merde. J'attrape un plateau, prête à aller faire le tour des tables présentes dans le café mais avant que je n'ai le temps d'ouvrir la bouche, Tom pose ses avant-bras sur le comptoir et lève légèrement le coin de sa bouche en un sourire entendu, je lève les yeux aux ciels, ta gueule.
« Vous terminez quand votre service ? Je sais pas, on pourrait se faire un truc ensemble. Je suis sûre que vous aimez vous amuser… »
Mes lèvres s'étirent lentement en un mince sourire, il a pas encore comprit? Je suis pas d'humeur. Un son étrange s'échappe de mes lèvres. Un rire gêné, incertain. Ça sonne faux. Tellement faux que j'en grimace. Il me sourit aussi, il a des fossettes. Comme...
« Euh désolé mon vieux, mais je voudrais parler à la jeune fille, alors tu vas t’amuser ailleurs ok ? Des gens qui adorent s’amuser y’en a pleins à la gare, c’est pas difficile à trouver. Merci bien. »
Mes pupilles chocolat quittent subitement la silhouette de Tom pour se poser sur celle d'un autre jeune homme que je ne connais que très bien. Drew. Il a les yeux grands ouverts, le regard noir. Je ne l'ai jamais vu comme ça. Jamais. Même quand je le fais chier, il n'y a pas cette haine au fond de son regard. Je fronce les sourcils, s'il se batte je risque de me faire jeter.
Tom ne prend même pas la peine de répondre, il s'empare de son café et s'éloigne d'un pas rapide.
« Si ce gars te plaisait, je suis vraiment désolé. Quoique tu peux encore le rattraper si tu veux… »
Un sourcil arqué, je réponds d'une voix distraire en observant Tom se fondre dans la masse :
« J'allais le demander en mariage, t'as tout cassé. » Je pose mon regard sur lui, un léger sourire sur la bouche. Il a l'air stressé?
« Euhm…Oui…euh…Salut pour commencer ! » « Hey... » « J’espère que tu vas un peu mieux que l’autre jour. Si jamais je suis assis là. »
Drew pointe une table au fond à gauche, je suis la trajectoire qu'il trace avec son doigt attentivement.
''l'autre jour'' j'ai pas envie d'en parler, j'ignore sa remarque et lui réponds la tête penchée sur le côté l'air amusée. « J'note, t'inquiète. »
« Tout ça pour dire que je préférerais être servie par la jolie Faith Di Constanzo que la blondasse qui à déjà tenter de me refiler son numéro. »
Je secoue ma tête de gauche à droite, l'air faussement exaspéré. Bizarrement ma tête me lance un peu moins. Je suis presque contente d'être là. Presque. Je me mords la lèvre avant de replonger mon regard dans ses iris verts. Il a des putains d'yeux. Ses dents s'échappent de ses lippes qu'il tend en un sourire malicieux. Fuck you, je meurs.
« J'pense que j'dois pouvoir arranger ça. »
Il retourne s'asseoir, l'air satisfait.
Sans distractions, les voix des gens autour de moi me paraissent plus imposantes. Je jure entre mes dents avant de zigzaguer entre les tables, un plateau à la main. Je prends tout mon temps, consciente du regard de Drew sur moi. Je jubile.
Enfin je me dirige vers sa table. Un calepin dans la main, un crayon entre les doigts.
« Alors, Drew, tu prendras quoi? J'suppose que je suis censé te l'offrir comme tu m'as sauvé d'une mort lente et douloureuse? »

made by pandora.




_____________
∆ illusion never changed into something real.
although you're trying not to listen ibet your eyes are staring at the ground she makes a subtle proposition sorry love I'll have to turn you down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☇ messages postés : 925
☇ age du perso : 23
☇ avatar : Harrysexystyles.
☇ à londres depuis le : 24/04/2012
MessageSujet: Re: je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith   Mer 19 Juin - 18:04


Je maudis intérieurement celui qui à tenter de remmener Faith dans son lit de gros dégueulasse. Mais d’un autre côté, je l’envie. J’envie ce côté de son caractère, qui fait que le courage et la sans-gêne prennent le dessus, pour inviter les filles qui lui tapent dans l’œil, et ceux même jusqu’à son lit. Moi aussi je suis comme ça d’habitude, mais pas en ce moment. En temps normale, lorsque je vois une fille jolie, j’hésite pas une seule seconde. Mais avec Faith c’est vraiment différent, et je trouve ça super flippant d’ailleurs ! Je ne me reconnais plus du tout. Je dis pas que je suis un coureur de jupon hein ? Au contraire, j’évite. Mais je veux dire que si je suis sortie avec mes ex, c’est bien parce que je me montrais présent, je flirtais comme pas possible, histoire de conclure au moment propice. Eh bien en ce moment ce n’est pas moi…D’après Faith je tremble quand je suis auprès d’elle. Mais comment expliquer ça ? Est-ce que pour la deuxième fois de ma vie, je suis véritablement tombé amoureux ? J’ai la terrible sensation que ce que ressens pour elle, est bien plus qu’une simple attirance, et ça me désole. Bon après tout, c’est pour ça que je suis là, pour en avoir le cœur net.
Après l’avoir sauvé de ce vieux clochard sans couille, elle m’annoncé avec ironie qu’elle avait l’intention de le demander en mariage. Woh le cauchemar…T’as pas mieux comment vision d’horreur ? Même pas un merci, à croire qu’il lui plaisait vraiment. Mais bon, je ne dois pas me poser autant de questions…c’est Faith quoi!
 
Assied à ma table, je l’a regarde me regarder, son calepin dans la main. Son regard…J’essaie toujours de le déchiffrer, mais c’est impossible, elle cache trop bien son jeu ! Je stress légèrement. Je ne sais pas comment se finira la journée, et je préfère ne pas y penser. Je suis d’avis que les choses arrivent lorsqu’on s’y attend le moins. « Alors, Drew, tu prendras quoi? J'suppose que je suis censé te l'offrir comme tu m'as sauvé d'une mort lente et douloureuse? » Je baisse la tête en souriant. Puis je me gratte la tête en réfléchissant à ce que je pourrais bien répondre à ça… « Euh…Sers moi un Café Latte sil-te-plait, et on verra plus tard si je mérite une récompense ! » Je lui sourie toujours.
 
Elle revient, avec mon super Café à la main, puis elle le pose délicatement sur la table. Puis avant qu’elle n’aille servir d’autres tables, j’ignore d’ailleurs si elle en avait l’intention, j’attire à nouveau son attention vers moi. « Euh Faith ?! Tu pense que tu pourrais prendre une pause et rester avec moi quelques minutes ? Si ton boss ose dire quoique ce soit, je prends les choses en main, tes ongles ont assez été abîmés pour aujourd’hui. » Je lève la tête de son visage ne serais-ce que quelques secondes, et j'aperçois derrière le comptoir, la fameuse blonde en question. Elle me regarde de ses faux-cils et me sourie, son rouge à lèvre rose platine aux lèvres. Je baisse les yeux, en me grattant la gorge. « Euh...sil-te plait... »  En espérant qu'elle comprenne le message. Et puis je pense surtout que le moment est venu pour moi de lui parler..De voir jusqu'où je peux aller dans ce que je peux lui dire.


PS: c'est plus possible de coder avec leur nouveau truc de réponse pourris x.x

_____________
And if you, you want me too, let's make a move. So, tell me girl if everytime we touch, you get this kinda rush. Baby, say yeah, if you don't wanna take it slow and you just wanna take me home, Baby, say yeah and let me kiss you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://university-of-arts.forum-gratuit.be

avatar

☇ messages postés : 580
☇ age du perso : 24
☇ avatar : SEL-APLUSBELLE. jeu de mots de fou rpz.
☇ à londres depuis le : 06/08/2012
MessageSujet: Re: je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith   Jeu 20 Juin - 21:22

don't make me sad, 
don't make me cry
sometimes I hate every single stupid word you say. sometimes I wanna slap you in your whole face. there's no one quite like you, you push all my buttons down. i know life would suck without you.


« Euh…Sers moi un Café Latte sil-te-plait, et on verra plus tard si je mérite une récompense !»
Un récompense? Mes lèvres se figent en une fine ligne crispée. Je tente tant bien que mal de ne pas sourire. Il serait trop content. J'la joue difficile. J'aime le déstabiliser. Puis où est passé le mec timide qui osait à peine soutenir mon regard? Celui qui ne pouvait pas s'empêcher de détourner la tête après que je lui ai lancé une remarque déplacée? Drew est là à me fixer des ses iris émeraude, l'air presque confiant et déterminé. Pour une fois, c'est lui qui me surprends.
Je marche à reculons vers le comptoir, mon regard fixé sur Drew. Je veux le voir rougir, le troubler. Mais il continue à me défier. Mes sourcils se froncent légèrement, puis ses lèvres s'étirent en un léger sourire hésitant et j'oublie tout ce dont à quoi je pensais. Tout sauf son stupide sourire, c'est boucles débiles qui tombent dans ses yeux fades et ses fossettes. Ses fossettes. Je le hais. «  Une récompense? Abuse pas. » Je continue à reculer en le fixant de mes pupilles brunes. Je m'apprête à me retourner enfin mais dans mon mouvement, je bouscule Skye. J'ai l'air conne, je n'ose pas le regarder. Je pense l'entendre rire. Fuck, je le hais.

Le café se déverse lentement remplissant la tasse d'un nuage de brun et blanc.
Non je n'ai absolument pas fait exprès de rajouter un peu trop de sucre dans le breuvage brûlant. Pas du tout. C'est juste que je supporte pas qu'on me remette à ma place. J'aime avoir raison et le semblant de conversation qu'on a eue avec Drew sur facebook m'est resté en travers de la gorge. J'suis rancunière et alors? Puis, c'est pas parce que je ne veux pas en parler avec lui que je ne peux pas l'insinuer à ma façon. Cheers. Bois bien.
Le verre en main, je me dirige une nouvelle fois vers Drew. Je sais pertinemment que s'il est venu ici, ce n'est pas parce qu'il a eu une envie subite de caféine. Depuis qu'il a posé un pied dans le café, son regard traîne sur moi. Même un aveugle l'aurait comprit. Il joue mal le mec subtil. Tellement que ça en est risible. Je ris malgré moi. Toute seule en marchant vers lui. Et j'en ai rien à foutre qu'on me prenne pour une folle. Puis j'ai toujours mal à la tête, j'ai le droit de faire ce que je veux...
Je pose la tasse devant lui et fais un pas en arrière. J'ai juste envie de me barrer, j'ai l'impression de perdre mes moyens et je déteste ça. Un client est au comptoir, je l'entends s'impatienter, ses doigts pianotent rapidement sur le marbre. Je tourne ma tête dans sa direction mais des doigts froids s'enroulent autour de mon poignet. Et merde.
« Euh Faith ?! Tu pense que tu pourrais prendre une pause et rester avec moi quelques minutes ? Si ton boss ose dire quoique ce soit, je prends les choses en main, tes ongles ont assez été abîmés pour aujourd’hui. »
Je peux pas, non. Je dois bosser. Cette semaine j'ai déjà déserté une fois et si je me fais choper, je peux dire adieu à ce boulot. Je secoue ma tête légèrement de gauche à droite. Je... Non.
« Je... Non? Écoutes, c'est pas que j'en ai pas envie mais... »
Pourquoi je me justifie, pourquoi? J'ai aucun compte à lui rendre. Aucun.
« Euh...sil-te plait... »
Ses putains d'yeux verts me supplient presque de rester. On dirait un petit chiot égaré. Il me ferait faire n'importe quoi. Ses lèvres plissées en une moue adorable. Je le hais.
Le bruit des ongles sur la plaque de marbre ne se fait plus entendre dans le café. Je regarde furtivement vers le comptoir et mon regard rencontre celui d'une blonde. De la blonde. Son prénom doit rimer avec baleine à bouche rouge, un truc du style. Ma mâchoire se tend. La baleine blonde à bouche rouge fixe Drew.
En deux secondes, je suis assise devant Andrew, les yeux fixés sur la blonde, un sourcil relevé et un sourire défiant plaqué au coin des lèvres. 1-0 pour moi, prends-toi ça dans les dents, blondasse. Je lui lève même mon majeur, juste pour le principe. Je n'attends pas qu'elle réplique et plonge mon regard dans celui de Drew. Il m'observe, intrigué?
« Tu fais chier, arrête de me regarder comme ça. » Mon ton était plus dur que je ne l'aurais voulu, je grimace. Je pose ma main sur la sienne rapidement. Trop rapidement. Ma manche se soulève légèrement. « Le prend pas mal, je bosse depuis ce matin, j'commence à en avoir légèrement marre. Mais vas-y, je t'écoute, de quoi tu veux parler exactement? » J'ignore délibérément la blonde, bouffe.
« Oh et si c'est à propos du mec de tout à l'heure, rassure-toi, oui tu peux être ma demoiselle d'honneur à mon mariage.»
Je lui fais un clin d’œil aguicheur. Et c'est à ce moment que je me rends compte que mon pouce bouge toujours en un geste mécanique sur la paume de sa main. Alors je la tapote maladroitement en un geste amical avant de ramener la mienne sur mes genoux. Parce que c'est ce qu'on est, des amis. Right?

Spoiler:
 

made by pandora.




_____________
∆ illusion never changed into something real.
although you're trying not to listen ibet your eyes are staring at the ground she makes a subtle proposition sorry love I'll have to turn you down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☇ messages postés : 925
☇ age du perso : 23
☇ avatar : Harrysexystyles.
☇ à londres depuis le : 24/04/2012
MessageSujet: Re: je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith   Dim 23 Juin - 15:05




je t'aime ou pas ? merde.


J’évite de regarder cette fichue blonde. Si je la regarde trop me sourire, elle va finir par se poser des questions. Alors ne lui donnons pas trop d’espoir. Elle est jolie…mais je déteste les poupées Barbie. Quand j’étais plus petit, ma cousine avec qui la relation n’a jamais été facile, m’en avait balancé une en pleine gueule! Grâce à elle j’ai perdu m’a toute première dent. M’enfin, je suis pas là pour parler histoire de famille, quoique on en est pas loin.

Après l’avoir presque supplié à genoux pour qu’elle s’asseye en face de moi quelques minutes, j’avais vraiment cru qu’elle allait refuser. Mais je crois que je ne remercierais jamais assez la blondasse qui donne à Faith un esprit fort de compétition ! Et d’après ces mots, le regard que je lui lançais l’a aussi fait légèrement craquer. « Tu fais chier, arrête de me regarder comme ça. » Je lui jette un sourire idiot, quand elle pose sa main sur la mienne. Je peux vous dire qu’à ce moment là, mon sourire c’est transformé, il s’est plutôt illuminé. « Le prend pas mal, je bosse depuis ce matin, j'commence à en avoir légèrement marre. Mais vas-y, je t'écoute, de quoi tu veux parler exactement ? » Toujours obsédé par sa main posé sur la mienne, j’observe ses lèves bougés sans rien dire. Elle est vraiment magnifique, y’a pas à dire. Je reste muet quelques secondes, sans savoir quoi ajouter.

« Oh et si c'est à propos du mec de tout à l'heure, rassure-toi, oui tu peux être ma demoiselle d'honneur à mon mariage.» Après ses mots, je me réveille enfin. Physiquement je n’étais pas absent, mais dans ma tête j’étais ailleurs. C’était vraiment bizarre. Je lui sourie, alors que je sens son pouce me caressé la paume de la main. Ce geste me donne des frissons, et je ne souhaite surtout pas qu’elle s’arrête. Mais avant même que je n’ai le temps de répondre quoi que ce soit, elle remmène sa main vers elle. Je reprends un air sure de moi avant de continuer. « En fait, je pourrais pas être le mari plutôt ? » dis-je d’un ton humoristique. Ça me rappel notre conversation bizarre sur facebook. Quel idée d’avoir parlé de se marier ? C’était plutôt débile, mais ça sortait droit du cœur. Bon, il est temps pour moi de me jeter à l’eau. Je ne lui laisse pas le temps de répondre à ma soit disant demande en mariage que j’enchaîne tout de suite avec ce qui demande à sortir de ma bouche depuis quelques semaines déjà. « Non sérieusement…Tu sais, sur facebook…Je parlais de délire, mais c’était pas tellement ça. Et c’est pas tellement des spasmes non plus, c’est autre chose. Je sais que c’est autre chose parce que même quand je te parle je suis dyslexique par moment et… » Pas le temps de finir ces mots qui ne veulent rien dire, que la blonde arrive à notre table, et pose ses doigts manucurés sur mon épaule. D’un côté je suis content qu’elle m’ai stopper dans mon élan parce que je tournais vraiment en rond, mais d’un autre côté je l’a maudis. Elle me sourie. « Excuse moi mon chou, mais je voulais juste te prévenir que Faith à du boulot, et qu’elle n’a pas le temps de parler avec toi pour le moment. Par contre moi je peux, après mon service. C'est-à-dire d’ici une heure ou deux. Et on aura toute la nuit pour parler! » Je ne l’a regarde même pas. Je garde les yeux fixés sur Faith, et je fais comme si je ne l’avais pas remarqué. Des fois, j’aimerais vraiment être Gay comme mon frère, pour ne pas hésiter quand aux réponses à donner aux filles. Mais comment peut-on être comme ça ? Ces filles ne se rendent pas compte à quel point elles s’affichent en publique ? C’est quand même grave!

Je suis plongé dans le visage doux de Faith, mais je n’en oublie pas moins la présence de sa collègue. Comment lui faire comprendre que je ne veux pas d’elle et de ces nibards taille E ?...
...Ça y est j’ai trouvé. Je regretterais sûrement une fois la chose faite, mais peut-être aussi que ça m’aiderait à savoir. Dans tous les cas, c’est la meilleure façon de faire fuir cette salope. Je l’ignore, c’est déjà un bon plan. Mais pour finir les choses en beauté, je ne lâche toujours pas Faith du regard. Je me penche légèrement vers elle, en appuis sur mes deux coudes, et approche mon visage du sien. Je ferme lentement mes yeux et pose mes lèvres humides sur ses lèvres asséchés par les heures de travail, avant de me reculer à nouveau. Le geste fut rapide mais suffisamment intense pour moi. Durant ces 5 petites secondes, j'ai senti mon coeur battre plus fort, et j'ai su enfin ce que je ressentais exactement. Je suis humain après tout, j'ai un coeur comme tout le monde, et il a besoin de quelqu'un pour battre. La blonde nous regarde d’un air énervé, et surtout vexé. Elle se tourne ensuite vers Faith avec un sourire sadique au visage. « Oh, tu as un jolie bracelet ! ». Avant même que Faith n’ai eu le temps de se débattre, miss aux cheveux jaunes lui prend le bras et remonte légèrement ses manches pour soit disant "admirer le bracelet". Elle voulait que je les voie. Elle voulait que je voie les marques le long de son bras. Elle voulait que je sache ce que Faith ose faire de son temps perdu. La serveuse lâche le bras de Faith et retourne dernière le comptoir, satisfaite et fière de sa manip. Je lui jette un regard noir, plus que mortel. J’ai bien fini par le payer ce baisé, et plus tôt que ce que je pensais…Je penche la tête en arrière. Je n'arrive toujours pas à croire ce que je viens de voir. Je repose à nouveau mes coudes sur la table et croise mes mains. Je baisse la tête, et lève les yeux sur elle. « Tu…t’as pas fais ça quand même ? » Quel question con, bien sûre que si! Elle pourra répondre ce qu'elle veut, ça ne fera pas disparaître ces marques prouvant qu'elle se drogue...Je me sens mal, et je suis horriblement vexé...j'en oublie même mon café.

© charney


_____________
And if you, you want me too, let's make a move. So, tell me girl if everytime we touch, you get this kinda rush. Baby, say yeah, if you don't wanna take it slow and you just wanna take me home, Baby, say yeah and let me kiss you.


Dernière édition par Andrew J. Wilson le Mer 3 Juil - 19:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://university-of-arts.forum-gratuit.be

avatar

☇ messages postés : 580
☇ age du perso : 24
☇ avatar : SEL-APLUSBELLE. jeu de mots de fou rpz.
☇ à londres depuis le : 06/08/2012
MessageSujet: Re: je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith   Jeu 27 Juin - 18:03

don't make me sad,
don't make me cry
At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck you're an asshole but I love you and you make me so mad I ask myself why i'm still here, or where could I go you're the only love i've ever known but I hate you I really hate you, so much I think it must be true love


Tous mes muscles se crispent, c'est plus fort que moi. Même si je savais depuis le début qu'il devait me parler de quelque chose d'important -du moins assez important pour qu'il fasse le déplacement- être là, en face de lui alors qu'il est sur le point de m'avouer quelque chose me gène un peu. Dans ces moments-là, je ne sais jamais comment agir, je panique. Mon cerveau se met en mode attardé et c'est à peine si j'arrive à penser correctement. J'me fait de la peine parfois. J'préfère éviter les problèmes et les confrontations. C'est ma méthode à moi. J'laisse couler. Et si Drew était du même avis, ça serait tellement plus facile. Pf. Mais il est là, devant moi et ce qu'il dit à l'air plus que sérieux. Je détourne le regard, incapable de soutenir le sien. J'ai envie de partir en courant, je sais pas ce qu'il va me sortir mais j'ai un sale pressentiment. Cours. Pourquoi est-ce que les choses ne pourraient pas rester telle qu'elles le sont? On se cherche, on se taquine et c'est tout. Finito. Pourquoi est-ce qu'il faut toujours qu'on analyse chaque chose, chaque situation, qu'on éclaircisse les choses. Ça me saoule, j'veux juste vivre ma vie, sans me soucier de rien, de personne. Et jusqu'ici j'ai merdé plutôt royalement.
« ...Et c’est pas tellement des spasmes non plus, c’est autre chose. Je sais que c’est autre chose parce que... »
J'dois partir. Je pourrais dire que j'ai une urgence, n'importe quoi. Je veux pas entendre ce qu'il a à me dire. Ma bouche est grande ouverte, je baisse la tête et mes iris bruns se posent sur ma manche légèrement relevée. No. Je la remonte discrètement, Drew continue de parler, il a l'air de se perdre dans ses mots, je trouve ça limite adorable. À tel point que j'en oublierai mon état hystérique. J'dois partir.
« ...même quand je te parle je suis dyslexique par moment et… »
J'ouvre la bouche, les yeux grands ouverts. Je panique, j'ai pas eu le temps de prendre ma dose ce matin. Mon mal de tête s'amplifie et si ça continue je vais me mettre à trembler comme une putain de feuille. Sauf qu'on est en été et qu'il fait horriblement chaud. Cherche l'erreur, ça serait assez suspect. Soudain, ce n'est plus la voix de Drew qui résonne à mes oreilles mais une plus aiguë et perçante. Mes yeux se posent sur le visage aux traits fins de Drew. Il me regarde toujours. Ses yeux reflètent de l'appréhension et de l’inquiétude peut-être. Comme s'il attendait ma réaction, je ne comprends pas tout de suite. Je fronce les sourcils et lève mes yeux dans la direction de la voix trop aiguë à mon goût. Elle est là, à un mètre de moi. La blondasse lui parle d'une voix mielleuse qui me donne envie de vomir. J'devrais faire ça, lui vomir dessus. Sale garce. Elle lui touche l'épaule.
« ...qu’elle n’a pas le temps de parler avec toi pour le moment. Par contre moi je peux, après mon service. C'est-à-dire d’ici une heure ou deux. Et on aura toute la nuit pour parler! »
Mais pour qui elle se prend? Mes poings se serrent à tel point que mes ongles rentrent dans ma peau. La douleur m’apaise un petit peu. Elle rayonne cette connasse, ses cheveux blonds tombent en cascade dans son dos et ses doigts parfaitement manucurés sont refermés sur l'épaule d'Andrew. Mes ongles s'enfoncent un peu plus, j'ai mal.
« Mais va te faire foutre. Personne t'as appelée, retourne lécher le cul d'un de tes mecs et fous nous la paix. »
Je respire trop vite, j'ai la tête qui tourne. J'ai jamais autant eu besoin de ma poudre blanche qu'à ce moment-ci.
Drew m'observe toujours, il ne dit rien. Il ne la chasse même pas. Je l'observe un sourcil relevé, j’attends qu'il fasse quelque chose mais il ne bouge pas d'un pouce. Les secondes passent et rien. Rien du tout. Il est comme tous les autres en fait, je secoue la tête en le regardant. Mes yeux lancent des éclairs. J'ai été trop conne.
Trop occupée à l'insulté de tous les noms dans ma tête, je remarque trop tard qu'il se penche vers moi. J'ai à peine le temps de réagir que nos lèvres se joignent. Ma respiration s'arrête, je ne bouge pas, je ne sais pas quoi faire.  Mes yeux s'ouvrent comme par reflex et sa proximité m'aide à me rendre compte de ce que je suis en train de faire. Il a les yeux fermés et je suis en train de l'embrasser. Mes mains trouvent le chemin dans ses cheveux et les touchent furtivement. Andrew. Puis en cinq secondes, tout est fini. Il est là, devant moi. Ses yeux  brillent et sa bouche un peu rougie par le baiser. Je me mords la joue pour éviter de sourire. Il l'a envoyé à la merde. Enfin.
Je souris à Drew et dis à la blonde d'une voix sec : « Va aboyer autre part. »
Elle ne me répond même pas. 2-0 ma grande.
Tout se passe très vite, j'ai à peine le temps d'entendre la fin de sa phrase « Oh, tu as un jolie bracelet ! » que ses longs doigts attrapent mon avant-bras. Elle tire attrape la manche de mon pull qui les masquent. Je les vois, mes cicatrices. Des petits points incrustés dans ma peau. Je me dégage de son emprise et coince mes bras entre mes jambes. Je n'ose pas lever la tête, j'ai peur de ce que je vais lire dans le regard de Drew. J'ai tout gâché, avant que ça ne commence. Une larme roule sur ma joue et je l'essuie rageusement. Je ne sais pas quoi faire. J'ai de plus en plus mal à la tête. Mes cicatrices. Drew.
« Tu…t’as pas fais ça quand même ? »
Tout ce que je trouve à faire c'est rire. Un rire amer et hautin. Une rire qui sonne faux. Parce qu'évidement que si, j'ai faits ça. Il ne sait rien, il ne comprend rien.
« Je vois pas en quoi ça te dérange. C'est mon corps, Drew, j'en fais ce que je veux. » Ma voix se brise, j'ai envie de m'échapper, j'aurais jamais dû venir bosser aujourd'hui. « Tu peux le dire que je te dégoûte, tu sais. » Je rajoute plus bas « Tu seras pas le premier... »
Je lève les yeux vers la blonde, elle pointe ses doigts en une ébauche de fusil vers moi. Elle tire, elle a gagné. Tout ce que j'inspire à Drew là, juste maintenant, c'est de la pitié.


made by pandora.





Spoiler:
 

_____________
∆ illusion never changed into something real.
although you're trying not to listen ibet your eyes are staring at the ground she makes a subtle proposition sorry love I'll have to turn you down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☇ messages postés : 925
☇ age du perso : 23
☇ avatar : Harrysexystyles.
☇ à londres depuis le : 24/04/2012
MessageSujet: Re: je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith   Mer 3 Juil - 19:28




je t'aime ou pas ? merde.


La déception est entrain de pénétré dans chacune des cellules de mon corps. Je suis bloqué là, complètement coincé, je sais plus quoi faire. Et j’ai peut-être même fait la pire erreur de ma vie en l’embrassant. Je vois dans son regard qu’elle est encore plus bloquée que moi. Et moi avec ma question conne, j’ai vraiment l’air idiot putain. « Je vois pas en quoi ça te dérange. C'est mon corps, Drew, j'en fais ce que je veux. » Pfff…T’as juste envie de lui en baffer une actuellement. Elle parle bête, et ça m’énerve. « Tu peux le dire que je te dégoûte, tu sais. Tu seras pas le premier... » J’ai envie de lui arracher les cheveux, et d’arracher mes boucles par la même occasion. J’ai jamais ressentis autant de sentiments différent en moi, et ce en une seule fois. J’ai juste envie de crier un bon coup. Je lève à mon tour les yeux vers la blonde, ne sachant pas trop quoi répondre à ces mots pathétiques. De ses longs ongles, elle pointe Faith et tire…Décidemment, c’est vraiment une salope cette fille. J’ai juste envie de lui cassé les ongles, et l’espoir qu’en perçant ses seins avec une aiguille, il n’en sortira que de l’air. Je n’ai que des pensées négatives en ce moment. C’est pas bon pour ma funny attitude ça.

Mais cette fois je ne plaisante pas. On vient pas me raconter une merde et là je rigole. Nan, en ce moment c’est tout autre chose. J’ai presque l’impression qu’elle va pleurer, ça fais vraiment bizarre. J’ai pas l’habitude de la voir comme ça, vraiment. Je me lève de ma chaise et la regarde de haut. « Parle pas bête comme ça Faith ! En faire ce que tu veux ne veut pas dire que tu peux te permettre de le foutre en miette comme tu le fais ! Tu me dégoûte pas, c’est pas ça…C’est que…Tu me déçois! C'est tout! » Je laisse un blanc. J’avais levé le tond comme je ne l’avais jamais fait avec elle. Elle ne sait pas quoi répondre, et moi non plus, je ne sais plus quoi dire…  « Tu te rends seulement compte de ce que j’ai fais il ya quelques minutes ? De ce que j’ai dis ?...Putain j'suis trop con. » Je suis blessé, désespéré, et ça se sent dans ma voix. Je lui jette un dernier regard, l’air énerver. Puis je quitte la table précipitamment, en emportant avec moi mon café encore chaud. Je me dirige vers le comptoir, derrière lequel la blonde sourie de son sourire malicieux. En me voyant arrivée, elle me sourie de toutes ses dents. Qu’est ce qu’elle s’imagine ? Que je vais lui sauter dans les bras ou quoi ? Je lui jette un sourire sarcastique, ne la lâche pas du regard, avant de verser tout le contenue de mon café devant elle. Quelques gouttes ont même atterrie sur sa robe. Parfait!« La prochaine fois tu t’occuperas de tes fesses, ok ? » Je me retourne une dernière fois vers Faith. Elle me regarde, je l’a regarde droit comme un I. J’ai la forte envie de revenir la voir, de l’a serré dans mes bras. Mais je peux pas, trop d’émotions fortes pour aujourd’hui. Je lui fais comprendre par mon regard que je suis désolé. Puis je la fixe encore quelques secondes avant de quitter le café. Pourquoi je me suis énervé comme ça ? Ce doit être un tout...

 

© charney


_____________
And if you, you want me too, let's make a move. So, tell me girl if everytime we touch, you get this kinda rush. Baby, say yeah, if you don't wanna take it slow and you just wanna take me home, Baby, say yeah and let me kiss you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://university-of-arts.forum-gratuit.be

avatar

☇ messages postés : 580
☇ age du perso : 24
☇ avatar : SEL-APLUSBELLE. jeu de mots de fou rpz.
☇ à londres depuis le : 06/08/2012
MessageSujet: Re: je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith   Jeu 4 Juil - 18:44

don't make me sad,
don't make me cry
At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck you're an asshole but I love you and you make me so mad I ask myself why i'm still here, or where could I go you're the only love i've ever known but I hate you I really hate you, so much I think it must be true love


Putain. J'ai les mains croisées posées sur le bord de la table. Ma respiration est irrégulière, je comprends à peine ce qu'il vient de se passer. Je reste là, assise un moment. La blonde entre dans mon champ de vision, elle est dégoulinante d'une substance étrange. Au sol, ses pas laisse des empruntes brunâtres. Je jure entre mes dents parce qu'elle ne va sûrement pas bouger son cul pour nettoyer. Je jure entre mes dents mais je n'éprouve pas la moindre émotion. J'ai même pas envie de de la narguer à propos de ses fringues sûrement foutues qui pendent sur sa maigre silhouette. Ses boucles sont ruinées. Mais je n'ai même pas la force de rigoler. Tout ce à quoi je pense c'est Drew qui se lève et part. Ses paroles blessantes. Je sais pas comment réagir. J'aurai voulu crier mais je suis restée là, tétanisée à le regarder me crier dessus comme on crie sur un chien. J'ai même pas tenté de prononcer un seul mot. Pas un seul. Il sait ce que je fais et je l'ai fait fuir. De nouveaux clients entrent dans le café, je me lève lentement. J'ai envie de tout sauf bosser. Mais il ne reste qu'une heure avant la fin de mon service et j'ai vraiment besoin d'être payée. Je me dirige lentement vers le comptoir et commence à prendre les commandes des gens. Ils parlent tous, trop vite. Je ressasse sans cesse la scène en tête en m'insultant mentalement. Comment j'ai pu croire ne serait-ce que l'espace d'un instant que quelque chose était possible entre moi et Drew? Comment j'ai pu croire qu'il m'accepterait avec mes qualités et mes défauts? J'aurai dû me rappeler pourquoi j'étais celle que j'étais aujourd'hui. On ne peut faire confiance à personne. Tout le monde finit toujours un jour ou l'autre par nous trahir. J'ai mal à la tête, j'ai envie de pleurer mais maintenant j'en suis sûre, Drew n'est pas fait pour moi.


made by pandora.




_____________
∆ illusion never changed into something real.
although you're trying not to listen ibet your eyes are staring at the ground she makes a subtle proposition sorry love I'll have to turn you down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith   

Revenir en haut Aller en bas
 

je t'aime ou pas ? merde. ♔ Faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
londres
 :: 
SUNSET TOWN
 :: starbuck coffee
-